Rechercher
  • laurent

#03 : Keep Moving ! la conférence


Fan de perso 3d, bonjour.


Je reviens ici sur la conférence que j’ai tenue pour la 1ère fois devant les élèves de l’École Georges Méliès à Orly, le mardi 5 février 2019 :

Keep Moving: les clefs pour une belle carrière dans la 3D


À l’aube de mes 40 ans, en revenant sur mon parcours, j’ai expliqué :

- d’où je viens et mes rêves d’ado

- comment j’en suis arrivé à travailler dans la 3D

- les rencontres déterminantes qui ont lancé ma carrière

- les réussites et les échecs que j’ai traversés (d’Attitude à Mikros en passant par Illumination Mac Guff… etc.)

- les erreurs que j’ai commises et ce que j’en ai appris

- comment j’en suis arrivé à vouloir monter ma société

- la naissance de Karlab avec Ali

- comment est née notre collaboration avec l’artiste Kim Jung Gi

- et où en sont mes rêves, et mes prochains objectifs



J’y aborde aussi un peu plus en détails mon travail sur le facial des Minions et le système de dérivation qui m’a fait gagner 3 mois de prod sur le film.


En tout, j’ai tiré 40 clefs que je considère comme indispensables pour réussir sa carrière. Dans la 3D bien sûr, mais elles fonctionnent aussi pour d’autres métiers.

(40 clefs pour 40 ans… je sais, je sais, je fais une fixette ;) )


J’ai eu plusieurs retours positifs d’étudiants après la conférence.

Ce qui m’a fait très plaisir et m'a rassuré quant à la qualité du contenu et des messages que j’essayais de faire passer.




Ils m’ont aussi remercié de ne pas avoir édulcoré mon histoire, et d’avoir eu l'honnêteté de parler aussi de mes erreurs, ce qui est assez rare selon eux.

Effectivement, en regardant beaucoup de conférences d’artistes, d’interviews, j’ai trouvé que c’était souvent très consensuel. Tout est beau. Tout le monde est génial. On parle que des expériences amaaazing … etc.


Mon but ici n’était donc pas de montrer uniquement mes succès et le positif.

Je pense qu’il est important de montrer le métier tel qu’il est. Avec ses hauts et ses bas. Les côtés cools et les difficultés.

Et il n’y a rien de mal à ça. C’est l’histoire de la vie.

Dans tous les domaines, on côtoie ces hauts et ces bas. Et c’est en surmontant les périodes difficiles qu’on en ressort plus fort et qu’on est capable d’aller encore plus loin.


Au final, même si je n’ai pas eu de formation en école d’art, si je n’ai pas de diplôme, si j’ai démarré la 3D assez tard, s’il y a meilleur que moi artistiquement ou techniquement (et il y a toujours meilleur que soi), j’ai voulu montrer qu’à force de détermination et de vouloir toujours aller de l’avant (Keep Moving ;) ), on pouvait avoir une carrière dont on peut être fier.

Ne pas bouger, c’est stagner, c’est mourir.


J’espère avoir inspiré certains des étudiants présents.

C’est un beau métier en tout cas, qu’on se le dise. ;)


Keep Moving sera présentée aux étudiants de l’école Artline Institut en mai.

Et peut être dans d’autres écoles d’ici là.


A ce sujet, si tu fais partie d’une école 3D qui serait intéressée par ma conférence (ou que tu en connais une qui le serait), n’hésite pas : laurent@karlab.fr.


Merci de m’avoir lu.

Votre dévoué serviteur,

Laurent


>> Dans les prochains posts, je reviendrai plus en détails sur certaines de ces 40 clefs...

0 vue